Plaque professionnelle : envie d’en savoir plus ?

La plaque professionnelle est un élément essentiel pour les professionnels qui souhaitent informer le public de leur présence et de leurs services. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les différents aspects de la plaque professionnelle, son utilité, les matériaux utilisés ainsi que les réglementations en vigueur.

Qu’est-ce qu’une plaque professionnelle ?

La plaque professionnelle est une signalétique apposée à l’entrée d’un bâtiment ou sur la porte d’un local professionnel. Elle permet d’identifier rapidement le professionnel présent dans ce lieu et donne des informations telles que :

  • Le nom du professionnel
  • Sa profession
  • L’adresse de son cabinet, bureau ou entreprise
  • Les horaires d’ouverture
  • Le numéro de téléphone ou l’adresse e-mail de contact

plaque professionnelle

Ainsi, grâce à une plaque professionnelle bien visible, les clients et patients sont guidés vers le professionnel recherché et disposent de toutes les informations nécessaires pour prendre rendez-vous ou entrer en contact avec lui.

À qui s’adressent les plaques professionnelles ?

Les plaques professionnelles concernent principalement :

  • Les professions libérales (avocats, médecins, dentistes, notaires…)
  • Les artisans (coiffeurs, électriciens, plombiers…)
  • Les entreprises et commerces (restaurants, boutiques…)
  • Les institutions publiques (mairies, écoles…)

Quels matériaux choisir pour sa plaque professionnelle ?

Le choix du matériau est un aspect primordial lors de la création d’une plaque professionnelle. En effet, il doit garantir une bonne visibilité et résister aux intempéries ainsi qu’à l’usure du temps. Voici les principaux matériaux utilisés :

L’aluminium

L’aluminium est un matériau léger, robuste et résistant à la corrosion. Il offre également une bonne lisibilité grâce à sa surface lisse et brillante. De plus, l’aluminium est recyclable, ce qui en fait un choix écologique.

Le plexiglas

Le plexiglas, aussi appelé acrylique, est un matériau transparent, léger et solide. Il permet de créer des plaques professionnelles élégantes et modernes, avec un effet de profondeur intéressant. Le plexiglas résiste bien aux UV, mais peut être sensible aux rayures.

Le laiton

Le laiton est un alliage de cuivre et de zinc qui offre une belle apparence dorée. Il est particulièrement apprécié pour les plaques professionnelles de prestige, notamment dans le domaine médical ou juridique. Cependant, le laiton nécessite un entretien régulier pour conserver son éclat.

A lire aussi  Ponceuse à bande : comment l’utiliser correctement ?

Le PVC

Le PVC est un matériau économique et résistant aux intempéries. Il peut être utilisé pour des plaques professionnelles simples et fonctionnelles, mais offre une apparence moins haut de gamme que les autres matériaux.

Comment personnaliser sa plaque professionnelle ?

La personnalisation de votre plaque professionnelle est essentielle pour refléter votre identité professionnelle et vous démarquer dans la rue ou sur la porte de votre local. Voici quelques conseils pour réussir cette étape :

  • Choisir une police de caractères claire et lisible
  • Opter pour des couleurs contrastées entre le fond et le texte
  • Inclure éventuellement un logo ou un pictogramme représentatif de votre activité
  • Utiliser des éléments graphiques sobres pour ne pas surcharger la plaque

turned on computer monitor and laptop with 08:02:47 on screens

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la signalétique pour vous accompagner dans la création de votre plaque professionnelle. Celui-ci pourra vous proposer des maquettes et vous conseiller sur les choix les plus adaptés à votre secteur d’activité et à l’image que vous souhaitez véhiculer.

Quelles sont les réglementations en vigueur ?

Il existe certaines règles à respecter lors de la pose d’une plaque professionnelle. Ces réglementations varient selon la profession exercée et la localisation du local.

Réglementations spécifiques aux professions libérales

Pour les professions libérales réglementées, il convient de se référer aux codes de déontologie propres à chaque profession. Ceux-ci peuvent imposer des restrictions sur la taille, le contenu ou l’emplacement de la plaque professionnelle.

Réglementations liées à l’urbanisme

La pose d’une plaque professionnelle doit également respecter les règles d’urbanisme de la commune où vous exercez votre activité. Cela concerne notamment :

  • La taille maximale autorisée pour une plaque professionnelle (généralement limitée à 1 m²)
  • L’éclairage éventuel de la plaque (respect des normes environnementales et esthétiques)
  • Les contraintes liées au bâtiment (protection du patrimoine, zone historique…)

Pour éviter tout problème avec la réglementation, prenez le temps de vous renseigner auprès de votre ordre professionnel, de votre mairie et/ou de votre syndic de copropriété avant de créer et installer votre plaque professionnelle.