Comment toucher le chomage apres un cdd

La fin d’un contrat à durée déterminée (CDD) peut être source d’inquiétude pour de nombreux salariés, qui se posent souvent la question : comment toucher le chômage après un CDD ? Pas de panique ! Nous vous expliquons ici les démarches et les conditions pour bénéficier de l’allocation chômage suite à un CDD.

Les conditions d’éligibilité au chômage après un CDD

Pour pouvoir prétendre à une allocation chômage après la fin de votre CDD, il est essentiel de remplir certaines conditions. Voici les principales :

toucher le chomage après un CDD

  • Avoir travaillé au moins 6 mois (soit 130 jours ou 910 heures) au cours des 24 derniers mois pour les moins de 53 ans, et au cours des 36 derniers mois pour les personnes âgées de 53 ans et plus.
  • Ne pas avoir quitté volontairement votre emploi (sauf dans certains cas spécifiques comme un départ en retraite).
  • Etre inscrit(e) comme demandeur d’emploi auprès du Pôle emploi.
  • Résider en France et être à la recherche active d’un emploi.

Notez que si vous avez enchaîné plusieurs CDD, chacun de ces contrats sera pris en compte pour calculer la durée de travail requise pour ouvrir des droits à l’allocation chômage.

Le processus d’inscription au Pôle emploi

Une fois que vous avez vérifié que vous remplissez les conditions d’éligibilité, l’étape suivante consiste à vous inscrire comme demandeur d’emploi auprès du Pôle emploi. Cette inscription est obligatoire pour prétendre à une allocation chômage et doit se faire dès la fin de votre CDD.

L’inscription en ligne

Il est fortement recommandé de s’inscrire directement sur le site du Pôle emploi dans les 12 jours qui suivent la fin de votre contrat. Pour cela, munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale et de vos documents justifiant de votre situation professionnelle (certificat de travail, fiches de paie, etc.). Après avoir rempli le formulaire d’inscription en ligne, vous recevrez un identifiant ainsi qu’un code d’accès pour accéder à votre espace personnel sur le site du Pôle emploi.

La validation de l’inscription

Après avoir effectué votre inscription en ligne, vous devrez vous présenter à un entretien avec un conseiller Pôle emploi afin de valider définitivement votre demande et établir un projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). N’oubliez pas de vous munir des documents justifiant de votre situation lors de cet entretien.

A lire aussi  A quelle heure allez-vous déguster votre plateau repas ?

La demande d’allocation chômage post-CDD

Une fois votre inscription validée par le Pôle emploi, vous pourrez déposer votre demande d’allocation chômage. Pour ce faire, il vous faudra fournir les documents suivants :

  • Une attestation d’employeur pour chaque CDD que vous avez eu au cours des 28 derniers mois (fournie par votre ou vos employeurs).
  • Vos fiches de paie pour chaque période travaillée.
  • Une copie de votre notification de fin de contrat (si vous en possédez une).

Sur la base de ces éléments, le Pôle emploi calculera vos droits à l’allocation chômage et vous informera du montant et de la durée de cette allocation.

Le calcul de l’allocation chômage après un CDD

Le montant de l’allocation chômage dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  1. Votre salaire journalier de référence (SJR), calculé sur la base de vos rémunérations perçues lors des 12 derniers mois précédant la rupture de votre contrat.
  2. La durée de votre affiliation, c’est-à-dire le nombre de jours travaillés au cours de la période de référence (24 ou 36 mois selon votre âge).
  3. Un coefficient multiplicateur qui varie en fonction de l’âge et de la durée d’affiliation.

a laptop computer and mouse on a desk

Pour obtenir le montant de votre allocation, il faut utiliser la formule suivante : SJR x coefficient multiplicateur. Il est important de noter que l’allocation chômage ne peut pas être inférieure à 57 % du SJR, ni dépasser 75 % de celui-ci.

Le renouvellement du CDD et son impact sur l’allocation chômage

Dans certains cas, votre employeur peut décider de renouveler votre CDD. Dans cette situation, vous continuerez à travailler sous un nouveau contrat à durée déterminée sans interruption. Mais qu’en est-il de vos droits à l’allocation chômage ?

Sachez que si votre CDD est renouvelé, cela ne remet pas en cause vos droits à l’allocation chômage. En effet, les jours travaillés dans le cadre d’un renouvellement de CDD sont pris en compte pour l’ouverture de nouveaux droits à l’allocation chômage, au même titre que ceux effectués sous un premier contrat. Ainsi, si vous remplissez toujours les conditions d’éligibilité après la fin de votre CDD renouvelé, vous pourrez prétendre à une allocation chômage.