Les champs d’application des compléments alimentaires s’agrandissent de jour en jour :

  • Fatigue,
  • bronzage,
  • minceur,
  • sommeil …

Leur mission c’est de renforcer les mécanismes physiologiques naturels de notre corps parfois altérés par les conditions de vie.

Mais ces compléments alimentaires tiennent ils leur promesse et ont-ils un réel impact sur la santé des consommateurs ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Tout ce qu’il faut savoir sur les compléments alimentaires

Santé et bien-être : quelle est la différence entre un complément alimentaire et un médicament ?

Pour qu’un complément alimentaire puisse être vendu en France, il est obligatoire d’apporter la preuve de son efficacité et des effets qu’il peut avoir sur la santé consommateurs.

Cette preuve nécessite la conduite d’essais cliniques comme pour le médicament et un enregistrement directement au niveau européen, c’est ce que l’on appelle l’allégation de santé.

Vendus sans ordonnance et en libre service, on peut désormais trouver des compléments alimentaires en grand surface et sur internet, mais il est préférable de les acheter en pharmacie (même si c’est plus onéreux) afin de bénéficier des conseils du pharmacien.

Aussi, il faut savoir que les compléments alimentaires sont disponibles sous plusieurs formes :

  • Poudre à diluer dans l’eau,
  • gélule en gélatine qui se dissous dans l’estomac,
  • des « gummies » à mâcher,
  • des comprimés à ingérer avec de l’eau.